A Royal Affair, drame historique de Nicolaj Arcel (2012)

Au XVIIIème siècle,  le roi danois Christian VII engage comme médecin personnel Johann Struensee, imprégné de la philosophie des Lumières. Alors que Christian, déconsidéré par la Cour à cause de sa versatilité, noue avec Struensee de véritables liens amicaux, Struensee se rapproche involontairement de la reine, elle-même adepte des Lumières… Tous trois entreprennent de réformer une monarchie autoritaire, ce que l’aristocratie ne voit pas d’un très bon oeil.

A Royal Affair poster
Encore un DVD sur mon étagère… (j’ai une section entière dédiée à Mikkelsen)

L’intrigue de ce film est d’une grande subtilité. Les relations entre Christian, la reine Caroline et Struensee sont profondément émouvantes et nuancées. La prise de pouvoir progressive du couple formé par Caroline et Struensee est présenté comme non prémédité, et pratiquement accidentelle, mais son aspect plus sombre n’est pas occulté par la suite. Comme le dit l’acteur de Struensse, le danois Mikkelsen : “I was surprised how emotional I got reading this, especially for a period drama. And it was full of dilemma – he’s full of love for both the king and the queen, but then he remains political, starts spinning his tunnel vision, and all of a sudden he’s doing the exact same things he hated all the other courtiers for doing, and I thought that was interesting, and very human.”

J’ai énormément de mal à trouver des critiques négatives à faire pour ce film, alors je me contenterai de deux points. D’abord, l’actrice Alicia Vikander, qui joue la reine, n’est pas au niveau exceptionnel de la performance de Mikkel Folsgaard, remarquablement convainquant en roi tantôt rustre, confus ou naïf, ou de celle de Mads Mikkelsen, à la fois bien intentionné, trop honnête mais trop rigide. Ce duo fonctionne parfaitement, et le léger décalage entre leur jeu et celui de Vikander, qui est certes une très bonne actrice mais un peu trop froide pour être parfaitement convaincante dans son histoire d’amour, est peut-être ce qui manque à ce film pour en faire une véritable oeuvre de maître. D’autre part, la manière de filmer n’est pas toujours entièrement convaincante car l’image est parfois un peu trop floue pour être entièrement appréciable. Cela dit, ces détails restent mineurs et le film exceptionnel.

*

Un très bon film, admirablement nuancé, excitant en ce qu’il nous montre la lutte pour la philosophie des Lumières au Danemark tout en nous donnant envie d’en apprendre plus. Je le recommande chaudement à tous.

A VPN is an essential component of IT security, whether you’re just starting a business or are already up and running. Most business interactions and transactions happen online and VPN

Derniers articles

Rechercher
×
Retour en haut